OFFICIAL WEB SITE

À mon cher ami et camarade

Aux joueurs de FFXIV :

   J'ai longuement hésité pour décider où publier ces mots. C'est le Blog Officiel FFXIV après tout, et j'étais partagé jusqu'à la toute fin pour savoir si c'était approprié de poster ceci ici. Mais, je suis désolé - autorisez-moi à être égoïste juste cette fois s'il vous plait.


"À mon cher ami et camarade..."

   Le 6 décembre 2020, un ami à moi qui aimait le royaume des jeux en ligne tout autant que moi a quitté ce monde pour un autre. "C'était trop tôt..." ai-je pensé, alors que je n'y crois toujours pas.

   La nouvelle est arrivée dans la soirée du 6 décembre. J'ai reçu un email de "P-san", le producteur qui a travaillé sans relâche pour adapter l'histoire de mon ami en une série dramatique après avoir lu son plan de raviver sa relation avec son père - le "Projet Dad of Light". Il se trouve que je jouais en ligne à FFXIV avec mon personnage personnel, essayant de rassembler plus de mémoquartz avant la sortie de la mise à jour 5.4 deux jours plus tard, et je travaillais sur mon ordinateur portable quand j'attendais en file d'attente. À cause de ça, j'ai vu l'email immédiatement, et au moment où j'ai vu son sujet, un lourd "ah..." s'est échappé de ma bouche.


   La dernière fois que je lui ai parlé directement c'était en octobre 2020, donc seulement six semaines se sont écoulées depuis. Quand il m'a dit "Mon pronostic n'est pas bon, et on m'a dit qu'il ne me restait que peu de temps", j'ai répondu "J'ai quelque chose à te dire", et je lui ai écrit un long email le lendemain. Il n'a pas répondu directement à cet email, mais quand j'ai vu le site de blog de mon ami, il en avait fait mention, donc je pense que ce que je voulais dire lui est bien parvenu. Le fait qu'il ait fait un effort pour répondre via un blog en ligne lui ressemblait beaucoup.

   Par une certaine coïncidence, je l'ai connu pour la première fois il y a 10 ans jour pour jour, le 6 décembre 2010. Au milieu des critiques massives à cause du mauvais état de FFXIV original, j'ai été assigné aux postes de producteur et directeur pour le reconstruire, et j'en ai parlé avec les équipes de développement et des opérations le 3 décembre. Ce week-end, j'ai rencontré de nombreuses personnes autour d'un verre, pour que je puisse écouter ce qu'ils avaient à dire sur le développement, les problèmes, les soucis dont ils voulaient se plaindre, etc., et le lundi d'après j'ai commencé à m'intéresser aux sites FFXIV de joueurs pour pouvoir en apprendre plus à propos de ceux qui jouaient au jeu, et c'est alors que je suis tombé sur son site.

   Le directeur général de l'époque avait fait un communiqué disant que "le jeu n'a pas encore atteint son niveau d'amusement..., [et] il a été décidé que l'étape la plus viable était d'apporter des améliorations..." et je me souviens qu'il avait écrit un blog dans lequel il était très en colère à propos de ce communiqué. De plus, il n'était pas en colère parce que "le jeu n'a pas encore atteint son niveau d'amusement", mais parce qu'il ne voulait pas que le tout puissant SQUARE ENIX admette ce fait ! Il disait, "On adore jouer au jeu ! N'en dites pas plus que nécessaire !" C'était le genre de personne qui aimait trouver le bon dans chaque situation ou personne et voulait être gentil avec autant de personnes qu'il rencontrait que possible ; et je crois que ce blog montrait vraiment sa personnalité.

    Ceci dit, je me suis senti extrêmement coupable de forcer nos clients à travailler dur pour apprécier nos jeux, ou de les voir adopter cet état d'esprit, c'est pourquoi je me suis senti davantage déterminé à créer un FFXIV plus agréable qu'il ne l'était à l'époque, et je me souviens d'avoir renforcé ma résolution à cause de cela. Dès ce jour, j'ai incorporé la lecture de son blog dans ma routine quotidienne, et je suis sûr qu'il voyait que des visites provenaient de SQUARE ENIX lorsqu'il regardait ses statistiques de consultation. Il écrivait constamment des articles qui indiquait "Je continue à jouer !" chaque jour, et je visitais son site pour lui "répondre" que "Je lis !" Cette façon de faire peut sembler assez compliquée, mais nous avons continué ce petit jeu qui nous semblait si normal en tant que joueurs en ligne.

   Ce fut ensuite le début du "Projet Dad of Light." Un plan que n'importe qui aurait pu formuler, mais que personne n'avait mis en œuvre - il fit le nécessaire pour commencer son aventure avec son propre père, avec l'aide de ses amis. Cela attira l'attention d'un producteur qui eût la passion bouillante d'adapter cette aventure en une œuvre télévisuelle ; et en dépit des défis compliqués liés au travail sur une série télévisée, il continua une nouvelle fois à avancer, avec l'aide de ses amis. Je suis sûr que même mon ami se disait "Je ne suis plus sûr de ce qu'est la réalité désormais (rires)" pendant que les choses progressaient.

   Le 28 juillet 2016, alors que la production de la série télévisée battait son plein, je ressentis le besoin de le rencontrer en personne. Nous nous rencontrâmes donc dans la salle de conférence des bureaux SQUARE ENIX. Comme je l'imaginais, il était quelqu'un de très gentil, et nous découvrîmes que nous étions tous deux fans de Gundam, ce qui brisa la glace presque instantanément. De plus, nous avions joué notre petit jeu en ligne pendant les cinq années et demie passées. J'en connaissais autant à son sujet que j'en sais sur moi-même.

   Dès lors, nous nous sommes rapprochés en tant que joueurs qui aimaient simplement jouer en ligne, en tant qu'amis, et en tant que joyeux camarades, tout en ayant parfois des conversations sérieuses ; nous étions excités de parler de Gundam, et alors que la série télévisée et le film devenaient une réalité, nous nous sommes aussi émerveillés ensemble du fait que les jeux en ligne avaient un tel potentiel pour le divertissement. S'il n'y avait pas de jeux en ligne, nous ne nous serions jamais rencontrés, mais parce qu'ils existaient, nous pouvions discuter ensemble comme si nous étions de vieux amis. De nombreuses personnes ont mis le pied en Éorzéa grâce à "Dad of Light." Et je suis sûr que de nombreuses personnes ont vu leurs vies changer grâce à cela. Je veux lui exprimer mon plus grand respect et ma plus grande gratitude pour avoir montré les possibilités ouvertes à un jeu en ligne.

   Une fois que la série télévisée a fini sa diffusion et que les choses se sont un peu calmées, j'ai eu l'opportunité d'aller dîner avec lui et son "Père de la Lumière." Le père m'avait admis qu'il était "si fier de [son] fils" dans une lettre qu'il m'avait envoyée, mais lorsque je l'ai rencontré en personne, il dit : "Mon fils a encore beaucoup de chemin à faire. Continuez s'il vous plait à être son ami et à le guider." En entendant cela, mon ami fit une grimace et dît "C'est le genre de personne qu'est mon père," tout en sirotant sa bière.

...... Je me souviens de ce moment comme si c'était hier, mais je ne peux désormais plus le voir.


   En novembre 2018, il a été diagnostiqué avec un cancer et a dû subir une opération. Ça lui ressemblait vraiment de ne pas m'en avoir parlé jusqu'à la dernière minute, pour que je ne m'inquiète pas, mais en même temps je me suis dit que c'était inamical de sa part de faire ça. Après avoir longuement hésité pour savoir si je devais lui rendre visite à l'hôpital ou non, j'avais acheté une figurine en plastique à monter de Nu Gundam Version Ka et je suis allé le voir. Je ne m'attendais pas à ce qu'il la construise durant son hospitalisation, mais je voulais qu'il ait une sorte de but durant son combat contre la maladie... une promesse entre lui et moi. Une fois qu'il eut regardé dans le sac et montré sa joie à propos de son contenu, je lui avais dit "tu me le donneras quand tu auras fini de le construire, pour que je puisse le mettre sur mon bureau". Il m'avait regardé d'un air très surpris, et il s'était mis à rire. "Oh, je vois ce que tu veux dire."

   Cependant son cancer est revenu. J'ai tellement de regrets à ce sujet. Après qu'il a été déchargé de l'hôpital, j'aurais dû le faire aller voir un spécialiste pour qu'il vérifie tout le plus attentivement possible. J'aurais dû suivre de plus prêt son rétablissement. Il y a eu tellement d'opportunités pour qu'on aille manger ensemble, mais je pensais que tout allait bien parce que je le voyais sourire, comme s'il était en bonne santé. Maintenant que j'y pense, il n'a jamais commencé à construire le Nu Gundam que je lui avais donné, peut-être parce qu'il savait quelque chose au fond de lui. Mais je ne peux plus lui demander la raison désormais.


   Je n'ai jamais reçu la figurine Nu Gundam qu'il avait promis de me construire. Mais je pense qu'il l'a prise avec lui de l'autre côté. Il aimait de nombreux différents jouets, je suis sûr que ce serait dur pour lui sans ses figurines Gundam en plastique. C'était quelqu'un de tellement optimiste et gentil, que je suis sûr qu'il va continuer à inviter des Guerriers de la Lumière et continuer leurs aventures de l'autre côté. J'espère qu'il construit avec joie son Nu Gundam, en riant "longue vie à la vie de célibataire."

Malheureusement, je n'ai pas l'intention de le rejoindre pour l'instant. Et, je suis sûr qu'il ne le veut pas, de toute façon. J'ai encore une mission, celle d'agrandir le royaume des jeux en ligne qu'il aimait tant, en utilisant le nom de FFXIV, pour que de plus en plus de gens continuent de s'y amuser.

   Lorsqu'il a été décidé que "Dad of Light" allait être adapté, nous nous étions fait une promesse. Il continuerait à apprécier FFXIV en tant que joueur, et je continuerais à créer du contenu, en tant que développeur. Mais hors du travail, nous étions de simples camarades qui aiment les jeux en ligne et Gundam.

   Lorsque du temps aura passé, je suis sûr que je le reverrai un jour. Lorsque ça arrivera, je suis certain qu'il me trouvera avec une pousse verte sur ma tête, ne connaissant pas ma droite de ma gauche, et il me tendra la main avec les alliés qu'il a trouvé de l'autre côté, en disant : "Oh, tu dois être un débutant ! Ça va aller, on s'amuse beaucoup de ce côté aussi. Partons à l'aventure ensemble !" Et dans cette main, se trouvera le Nu Gundam. J'y crois sincèrement.


   Repose en paix, Maidy. Tu as tout fait comme il faut. Je te reverrai encore.


10 décembre 2020
En ligne & Guerrier de Lumière, Naoki Yoshida